Accueil

A quatre jours des premiers tests, Renault dévoile son nouveau moteur F1 pour la saison 2015.

2015 est la deuxième année d'utilisation en compétition pour les unités de puissance révolutionnaires qui disposent d'un moteur interne de combustion V6 turbo couplé à des systèmes de récupération d'énergie puissants. Malgré l'expérience de la technologie d'une année, les unités sophistiquées restent encore un énorme défi pour les fabricants de moteurs.

Renault Sport F1 a deux objectifs pour la saison 2015: fournir des unités de puissance compétitifs qui fonctionnent de manière fiable et améliore sa performance de 2014.

Après une saison difficile l'an dernier, le constructeur français s'est rapprocher de ses bases pour la réalisation de ces objectifs, avec une réorganisation structurelle de son siège Viry-Châtillon .

De même, il a apporté des changements fondamentaux à l'unité de puissance Renault F1 énergie pour gagner en performance et de fiabilité. Chaque système et sous-système a été amélioré, avec en priorité des éléments qui donneront les meilleures performances .

Plus que quatre moteurs par saison pour les pilotes de formule 1 en 2015.

Les pilotes de formule 1 n'auront plus le droit d'utiliser cinq moteurs par saison comme c'était le cas en 2014. En effet, l'ensemble du plateau avait ce nombre pour négocier toutes les épreuves inscrites sur le calendrier.

Le règlement sportif 2015, stipule que si le nombre de grands prix inscrit sur le calendrier ne dépasse pas les 20 épreuves, les pilotes n'auront que quatre moteurs à leur disposition.
D'après calendrier approuvé par la FIA en septembre, ce dernier comporte 21 courses en comptant la Corée du sud, hors que cette dernière n'est plus à jour.
Certains pensent que l'épreuve Sud-Coréenne n'est incluse rien que pour permettre aux pilotes d'avoir cinq V6 Turbo Hybrides. Néanmoins le calendrier 2015 définitif ne comporte que 20 courses donc quatre groupes propulseurs.