Accueil

Les temps de la première journée:

N° Pilote Equipe Temps Ecart Tours
1 Vettel Scuderia Ferrari 1:22.620 60
2 Ericsson Sauber F1 Team 1:22.777 +0.157 73
3 Rosberg Mercedes AMG Petronas F1 Team 1:23.106 +0.486 157
4 Ricciardo Infiniti Red Bull Racing 1:23.338 +0.718 35
5 Bottas Williams Martini Racing 1:23.906 +1.286 73
6 Sainz Jr. Scuderia Toro Rosso 1:25.327 +2.707 46
7 Alonso McLaren Honda 1:40.738 +18.118 6
8 Maldonado Lotus F1 Team Absent ce 1er jour 0

 

La première journée en quelques lignes

La première journée d'essais privés de la saison 2015 n'aura pas vraiment rassuré les adversaires de Mercedes. Au-delà des temps, qui restent difficilement lisibles alors que les équipes ne communiquent pas ou peu sur leur programme, c'est l'enchainement des tours par Nico Rosberg et sa W06 Hybrid qui a marqué ce dimanche. L'Allemand a en effet réalisé 157 tours lors des huit heures de test, soit l'équivalent de trois Grands Prix sans connaître de problème majeur.
Un total qui laisse loin la concurrence, à commencer par McLaren Honda, qui n'a pu réaliser que six tours, à cause de différents problèmes électroniques notamment, Fernando Alonso ne pouvant faire mieux qu'un temps en 1:40 en fin de matinée.
Côté classement, c'est donc Sebastian Vettel qui, pour sa première journée quasi-officielle de pilote Ferrari, place la SF15-T en haut de la feuille des temps, avec un total de 60 tours bouclés. Il devance un autre moteur Ferrari, avec la Sauber C34 de Marcus Ericsson, d'un peu plus d'un dixième et la Mercedes de Rosberg d'une demi-seconde.
Suivent ensuite Daniel Ricciardo et sa Red Bull RB11 camouflée, qui a connu un problème dans la matinée et a pu reprendre le chemin de la piste dans l'après-midi, Valtteri Bottas et sa Williams FW37, auteur lui aussi de 73 tours après un début de journée poussif, Carlos Sainz et sa Toro Rosso STR10, responsable d'un drapeau rouge dans grande gravité en seconde partie de session, et enfin Alonso sur la McLaren MP4-30.

LotusF1 Team: Présentation de la E23 Hybrid 2015 en images dans la rubrique Présentation des monoplaces

A quatre jours des premiers tests, Renault dévoile son nouveau moteur F1 pour la saison 2015.

2015 est la deuxième année d'utilisation en compétition pour les unités de puissance révolutionnaires qui disposent d'un moteur interne de combustion V6 turbo couplé à des systèmes de récupération d'énergie puissants. Malgré l'expérience de la technologie d'une année, les unités sophistiquées restent encore un énorme défi pour les fabricants de moteurs.

Renault Sport F1 a deux objectifs pour la saison 2015: fournir des unités de puissance compétitifs qui fonctionnent de manière fiable et améliore sa performance de 2014.

Après une saison difficile l'an dernier, le constructeur français s'est rapprocher de ses bases pour la réalisation de ces objectifs, avec une réorganisation structurelle de son siège Viry-Châtillon .

De même, il a apporté des changements fondamentaux à l'unité de puissance Renault F1 énergie pour gagner en performance et de fiabilité. Chaque système et sous-système a été amélioré, avec en priorité des éléments qui donneront les meilleures performances .